construction tunnel de croix rousse avec piste cyclable (Lyon) tunnel de la Croix Rousse construction tunnel Lyon aménagement Tunnel de la Croix Rousse à Lyon

Tunnels

La « coque » - c'est-à-dire la structure de la quasi-totalité des tunnels où circulent trains ou véhicules automobiles et autres poids-lourds - est réalisée à l’aide de béton, matériau réalisé à partir de roches extraites de carrières de proximité.

Ces bétons peuvent avoir différentes caractéristiques selon leur fonction. Le béton peut ainsi être fibré pour assurer la résistance au feu. En surface, il sera plus clair pour limiter l’éclairage. Il doit aussi pouvoir répondre à des contraintes physiques (résister à de fortes pressions) ou de mise en œuvre (sécher rapidement).

 

Les voies de circulation aussi sont en pierre

Les voies de circulation aménagées sous les tunnels sont également réalisées à l’aide de matériaux qui trouvent leur origine dans la pierre : le ballast des voies ferrées, l’asphalte des routes, autoroutes ou pistes cyclables, par exemple.

Comme le béton de la structure des tunnels, les matériaux constituant le ballast et l’asphalte (granulats) sont issus des carrières environnantes. Celles de Saint-Pierre-de-Chandieu et de Nievroz pour le tunnel de Croix-Rousse à Lyon à l'occasion de la rénovation du 1er tube et de la création d’un 2ème tube dédié aux « modes doux ».

Sommaire Circuler

Matériaux utilisés