Actualités

08.10.15 Portrait : Tony Garnier, génie Lyonnais

Tony Garnier

Portrait : Tony Garnier, génie Lyonnais

Tony Garnier est né à la Croix Rousse en 1869. Fils de canuts, ce gone se passionne très tôt pour l’architecture et l’Urbanisme, dont il sera l’un des grands contributeurs au cours du 20ème siècle. Son approche et ses travaux ont bouleversé de manière durable le monde de l’architecture, et la vision moderne de la ville.

Inventer une nouvelle manière de se loger

Ses deux parents étant ouvriers dans l’industrie de la soie, il est confronté très tôt au problème du logement des ouvriers : penser le logement différemment sera l’une de ses préoccupations majeures au cours de sa vie.

Il fait ses études à Lyon, puis à Paris, où il échouera 6 fois au concours du Grand Prix de Rome. A force d’acharnement et de conviction, il est enfin lauréat en 1899, ce qui lui vaut de devenir pendant quatre ans pensionnaire de la Villa Médicis afin d’y étudier les monuments antiques.

En fait, Tony n’était pas un élève très discipliné. Alors qu’on lui demande d’étudier des monuments et des statuts, il préfère se consacrer à l’étude de villes entières, et imaginer sa propre ville idéale : La Cité Industrielle.

Lyon, le bac à sable de Tony Garnier

A son retour à Lyon, Tony Garnier devient rapidement l’architecte préféré du maire de l’époque, Edouard Herriot, qui va lui confier de très nombreux chantiers dans la capitale des Gaules : L’Hôpital de Grange-Blanche, le stade de Gerland, le quartier des Etats-Unis : en quelques décennies, Tony va totalement changer le visage urbain de Lyon. Il expérimente à travers ses réalisations sa conception personnelle du bâtiment : chaque ensemble est conçu comme une cité miniature, avec des ilots séparés par fonction. L’Hôpital de Grange-Blanche, par exemple, est un ensemble de pavillons séparés par des espaces verts, qui regroupent chacun une spécialité. Ces différents pavillons sont reliés par des tunnels souterrains, afin de permettre au personnel médical de circuler.

Sacré Béton !

À l’initiative du Musée urbain Tony Garnier et des Grands Ateliers de l’Isle d’Abeau, Sacré Béton ! retrace la saga d’un matériau hors du commun. Pour dépasser tous les clichés, l’exposition revient sur 2000 ans d’Histoire, vous entraîne dans les pas des premiers expérimentateurs jusqu’aux défis les plus audacieux des ingénieurs.

« Le béton a libéré l’art de construire et l’imagination des architectes. Visible ou caché, utilitaire ou décoratif, fabriqué à partir de ressources locales, il accompagne notre quotidien. » (http://www.museeurbaintonygarnier.com/)

 

Du 10 octobre 2015 au 18 décembre 2016 du mardi au dimanche de 14h à 18h, fermé lundi, les jours fériés / Ouvertures exceptionnelles 1er et 11 novembre.
Tarifs : 5 € / 4 € / gratuit moins de 12 ans / visite en groupe sur réservation 

Tony Garnier
Découvrez d'autres actualités !
« Tailleur de pierre : un métier noble, moderne et durable, qui touche au cœur et qui recrute ! »
La construction de la ville de Clermont-Ferrand à travers les siècles : grandes étapes et monuments
Les matériaux qui ont permis de construire la ville de Clermont-Ferrand depuis l’Antiquité
La construction de la ville de Lyon à travers les siècles : grandes étapes et monuments emblématique

sommaire actualités