[Vidéos] Les métiers de la pierre se féminisent… la suite !

[Vidéos] Les métiers de la pierre se féminisent… la suite !

Suite de notre série « Être une femme dans la filière matériaux » à l’initiative de l’UNICEM. Vous les avez peut-être vues passer sur les réseaux sociaux à l’occasion de la journée internationale des droits de la femme 2023 : les voici toutes réunies !

 

Vive la variété

« Aucune journée ne se ressemble, on ne s’ennuie jamais » : quelles soient ingénieure, juriste, responsable HSE ou centralier, toutes vantent la richesse de la filière matériaux et construction. Une variété de missions et de professions qui justifie la place des femmes dans ce milieu à l’image pourtant très masculine : chacune peut y trouver son rôle et s’y épanouir. À travers ces témoignages, découvrez les multiples opportunités offertes par les métiers de la construction. Il y en a pour tous les goûts et les envies. « Ce qui est important ce sont les compétences et ce que vous pouvez apporter à notre filière. Alors rejoignez-nous ! » s’enthousiasme Céline Trameau, Responsable Hygiène Santé Environnement des Sablières Léonhart, dans le Grand Est.

 

Des métiers d’avenir

« Ce qui me plaît c’est de participer à la décarbonation de la filière et que mes filles soient fières de moi et de mon métier » confie Flore Bellancourt, Responsable marchés bâtiments chez LAFARGE France, en Auvergne-Rhône-Alpes. En effet, être une professionnelle dans la filière matériaux et construction c’est aussi s’engager dans des métiers tournés vers l’avenir. Donner vie à des projets, acheminer les matériaux nécessaires, réfléchir à des solutions moins polluantes, faire évoluer les technologies… à tous les niveaux, chacune de ces femmes créent du lien entre présent et futur. « C’est malheureusement une filière très méconnue des femmes » reconnait Jézabel Chauvieres, Cheffe de carrière et coordonnatrice de production unité de production BPE chez CEMEX, en Normandie, « n’hésitez pas à vous y intéresser ! ».

 

« Soyez audacieuses mesdames ! »

Auparavant cheffe d’équipe dans une usine de petite puériculture, Cynthia Poitou est depuis 4 ans Centralier BPE chez UNIBETON (Heidelberg Cement France), en Pays de la Loire. Et pour une première expérience dans le bâtiment, elle ne regrette pas son choix. « Soyez audacieuses mesdames, croyez en vous et en vos compétences. » conseille-t-elle. Pour toutes ces femmes interrogées, un seul message : ne pas se mettre de barrières et dépasser les idées reçues.

 

Flore Bellancourt, Responsable marchés bâtiments chez LAFARGE France, en Auvergne-Rhône-Alpes

« Ce qui me plait c’est qu’à mon petit niveau je puisse participer de l’intérieur à la décarbonation de la filière. »

Myriam Peltier, Cheffe d’agence en Côte-d’Or chez EQIOM, en Bourgogne – Franche-Comté

« Une des richesses de ce métier est le nombre et la qualité des relations qu’il peut avoir. »

Clémentine Le Gentil, Chargée d’affaires recyclage – valorisation chez CMGO en Bretagne

« Il y a plein de nouveaux défis à relever pour développer l’activité. »

Laëtitia OGER-MARCEL, Technico-commerciale et Cheffe de centrale BPE chez Béton Service Berry – (COLAS), en Centre-Val de Loire

« Il faut bousculer les idées reçues, j’en suis la preuve ! »

Céline Trameau, Responsable Hygiène Santé Environnement des Sablières Léonhart, dans le Grand Est

« N’hésitez pas, n’ayez pas peur ! Les postes sont ouverts à toutes les femmes, des conducteurs d’engins aux postes à responsabilités. »

Emilie Gary, Agent de planning chez EQIOM bétons, dans les Hauts-de-France

« En tant que femme j’ai été très bien acceptée et intégrée à ce milieu. »

Sophie-Hélène Simon, Coordinatrice Travaux chez CEMENTIS Réunion, à La Réunion

« Il suffit d’être curieuse et observatrice, et ça les filles je sais que vous savez faire ! »

Rachel Morel, Juriste chez CEMENTIS Réunion, à La Réunion

« Aujourd’hui, il n’y a plus d’étiquette. »

Jézabel Chauvieres, Cheffe de carrière et coordonnatrice de production unité de production BPE chez CEMEX, en Normandie

« J’y suis arrivée donc pourquoi pas vous ? »

Marine Da Mota Longo, centraliste BPE chez CEMEX Bétons, en Nouvelle-Aquitaine

« Au sein de l’entreprise CEMEX j’ai su trouver le bon équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle. »

Carole Rembaud, Responsable Hygiène Santé Environnement chez EDYCEM, en Pays de la Loire

« En tant que femme, on a une vision complémentaire des sujets ce qui permet d’aborder les choses un peu différemment des hommes. »

Cynthia Poitou, Centralier BPE chez UNIBETON (Heidelberg Cement France), en Pays de la Loire

« Les métiers du bâtiment sont accessibles aux femmes, il faut croire en soi et en ses compétences. »

[Vidéos] Les métiers de la pierre se féminisent… la suite !
Découvrez d'autres articles !
La Loire à Vélo : l’aménagement local dédié à la petite reine
Déconstruction de la Muraille de Chine à Clermont-Ferrand (63) : donner une seconde vie au béton
La pierre au service de la qualité de vie en Pays de la Loire
[Vidéos] Nos experts vous racontent leurs carrières… dans les carrières !

sommaire Tout comprendre